compagnie
ligne
logo

Il importe à la compagnie de se confronter à la réalité des autres et de créer des rencontres lumineuses.



INDEEP #1

INDEEP n'est pas un spectacle, c'est une aventure. Vous ne serez pas des spectateurs, vous serez des témoins.

Issue d’une volonté de la chorégraphe de s’impliquer auprès d’individus « en marge», INDEEP nous permet de nous mettre à l’écoute de 10 êtres, les yeux bandés, en vase clos pendant 10 heures.

Ces jeunes, qui, par leur histoire personnelle, s'inscrivent en marge de la société, nous autorisent à devenir témoin de leur singularité, leur vérité retenue, l’essence même de leur espace intérieur. Ils nous offrent la puissance explosive de leur vécu, sans manifestation ni catharsis.

INDEEP propose une performance transformative fascinante et questionne notre regard lorsqu’on est mis en face d’un corps social, sans explication, sans jugement, sans repères ni codes connus.

Quels sont les liens qui se créent entre les corps alors qu’ils ne se voient pas. Que se passe-t-il en nous lorsque nous attendons, regardons et nous abandonnons dans notre position d’observateur, même et surtout si nous n’avons rien à observer. Qui regarde l’autre au final ?

En dépouillant ces individus de toute direction apparente, en leur ôtant leur conscience visuelle d’eux-mêmes, Aurélie Pedron nous fait vivre une expérience à la fois contemplative et très concrète, qui nous rapproche de notre propre humanité.



INDEEP est un projet de Lilith & Cie, mis en oeuvre par AURÉLIE PEDRON, assistée de CATHERINE TARDIF
Performé par PRECYLLA ARSENAULT, MIRI CHEKHANOVIEH, CÉLINE CÔTÉ, JORDAN KATZ, NATACHA LOISELLE, MELINA LOPEZ-NADEAU, CAMILLE-NOEMY MATHIEU-WILLISTON, FRANCIS POITHIER, MÉLODIE TALBOT, ALEXANE TREMBLAY
Accomagné par MICHEL F CÔTÉ et PIERRE-YVES MARTEL

Projet réalisé grâce à la participation financière du Forum jeunesse de l'île de Montréal (FJÎM) et accuilli par Centre de réadaptation en dépendance de Montréal-Institut universitaire.



RÛE et MARGE

RÛE est un projet avec des jeunes en marge de la société. Jeunes et artistes performeurs/danseurs se rencontrent, se lisent, se disent et se livrent, sur la rue, en de petites bulles performatives dans lesquels les passants seront invités à entrer. RÛE consiste en une série de recherches sur le mouvement, réalisées seules ou en duo et qui se développent sur le mode de la rencontre - par jeu de contraste et de miroir - elles révèlent des similarités et différences qui caractérisent ces échanges.



Ce projet est soutenu par le Conseil des Arts du Canada, Circuit-Est, DARE DARE

#1 #2

« La création amène des réponses à la vie sans qu’on connaisse trop les questions » Allyce Arsenault, participante au projet

MARGE est le second volet du projet RÛE initié à l’automne 2014. Ce projet consiste en une série de recherches sur la rencontre, le dévoilement et la dilatation du temps.

MARGE est un projet avec des jeunes qui ont fait des choix marginaux et/ou des jeunes marginalisés. Jeunes et artistes performeurs/danseurs se rencontrent, se lisent, se disent et se livrent, sur la rue, en de petites bulles performatives dans lesquels les passants sont invités à entrer.

Dans sa pratique, Aurélie Pedron explore la rencontre entre le corps et la matière et développe une réflexion sur le rapport au public et au lieu. Elle oriente ses recherches vers l’installation et la performance. Aurélie aime considérer le corps comme un vecteur, un révélateur d’images invisibles.



LES IMPATIENTS

Projet en Collaboration avec Danse Cité et les Impatients

http://www.danse-cite.org/fr/nouvelles/comme-dans-la-ouate-aurelie-pedron-la-trace-des-impatients

Extrait audio du projet:

 

x

Rue (Vidéos #2)

 

x

Rue (Vidéo #1)

 

x

Indeep