Le chant des bélugas

LE CHANT DES BÉLUGAS fusionne art performatif, art visuel et art sonore. 

À l’intérieur de la structure recyclée d’ENTRE (2014), le public s’immerge dans un univers créé par associations complexes : mouvement de la structure, vibration du banc en lien avec le cœur de l’artiste en performance, chants de bélugas générés par les feed-back entre le cœur émetteur et le banc récepteur, mouvement de l’artiste (aveugle ou à l’aveugle) et des visiteurs.

Ceux-ci ont en main un jeu de cartes qui propose des actions symboliques répondant à la vulnérabilité actuelle de la population des Bélugas dans le fleuve Saint-Laurent. Actions qui s’inscriront dans l’écosystème de l’œuvre et qui, potentiellement, la transformeront.

LE CHANT DES BÉLUGAS est un écocomplexe miniature, mettant en exergue l’impact de nos gestes sur l’environnement.

 

Crédits

Direction artistique AURÉLIE PEDRON

En collaboration avec les performeurs.ses CAMILLE COURCHESNE-COUTURIER, ABE SIMON MIJNHEER, LYSE VEILLEUX

Luthier numérique ALEXANDRE BURTON

Avec les précieux conseil de CHANTAL LABONTÉ et MARILÈNE BASTIEN

 

Partenaires

CALQ, Les Jardins de Métis